Des catholiques assassinés par des terroristes pendant la messe

homekeyboard_arrow_rightÉTUDE DE CASkeyboard_arrow_rightNIGERIA FR

NIGERIA
ÉTUDE DE CAS

Avril 2018

Deux prêtres et 17 paroissiens ont été tués par des islamistes pendant une messe, dans le diocèse de Makurdi, au centre du Nigeria.

Les pères Joseph Gor et Felix Tyolaha ont fait partie des victimes, quand les peuls ont frappé pendant la messe, tôt le matin à l’église Saint Ignace, à Ukpor-Mbalon, dans l’État de Benue.

Dans le cadre d’une recrudescence des attaques commises par les peuls, le gouverneur de l’État de Benue, Samuel Ortom, a déclaré, lors des funérailles des victimes le 22 mai, que 492 personnes avaient été tuées dans ce seul État.

L’analyse des violences a mis en évidence les différences ethniques entre les chrétiens et les peuls, et leurs différends concernant le pâturage du bétail des bergers peuls, mais la religion semble être devenue un facteur de plus en plus important.

Le père Alexander Yeyock, curé de l’église Saint-Jean, à Asso, a déclaré, suite aux violences commises par les peuls au cours de la semaine sainte de 2018, qui ont fait deux morts parmi ses fidèles : « L’attaque a deux dimensions. La première est l’objectif d’islamisation de la communauté chrétienne. La deuxième dimension est que les bergers peuls veulent confisquer nos terres arables pour faire paître leurs troupeaux ».

Mgr Wilfred Chikpa Anagbe, évêque de Makurdi, a déclaré à l’AED : « L’ordre du jour est clair, il s’agit d’un plan pour islamiser toutes les zones qui sont actuellement à majorité chrétienne dans la ceinture centrale ».

Les évêques nigérians ont publié une déclaration très ferme condamnant ces attaques et ont à nouveau appelé le gouvernement fédéral à protéger les vies.

Sources

Aid to the Church in Need (UK) News, 13 avril 2018, 21 mai 2018, Governor Samuel Orton, Catholic Bishops Conference of Nigeria, 26 avril 2018

Qui sommes - nous?

Aide à l'Eglise en Détresse (AED) est un organisme de charité catholique rattaché directement au Saint Siège. Fondé en 1947, il soutient plus de 6 000 projets pastoraux dans plus de 140 pays chaque année. A travers ses trois pillliers que sont l'information, la prière et le partage, l'AED aide les chrétiens partout où ils sont persécutés, oppressés ou dans le besoin.